Porphyre n° 520 du 26/02/2016
 

S’informer

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

La loi de « modernisation de notre système de santé » (Journal officiel du 27 janvier 2016) réforme notamment le développement professionnel continu (DPC) en modifiant la périodicité de l’obligation et la gestion.


Qu’est-ce que le DPC ?Instauré en 2009(1), le DPC est une « démarche de développement professionnel continu comportant des actions de formation continue, d’analyse, d’évaluation et d’amélioration de ses pratiques et de gestion des risques ». C’est obligatoire pour qui ? À la différence des autres dispositifs - compte personnel de formation, plan de formation de l’entreprise… -, il est obligatoire pour tous les professionnels de santé, y compris les préparateurs, conformément à l’article R 4242-1 du code de la santé publique (CSP). Qu’est-ce qui change ? D’annuelle, l’obligation devient triennale. Les professionnels devront justifier d’au moins un programme de DPC sur trois ans. Et l’actuel organisme gestionnaire, l’OGDPC, sera remplacé par l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC), dont les missions seront précisées par décret.Et côté programmes ?Leurs contenus suivront les orientations prioritaires fixées par arrêté ministériel d’après la politique nationale ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...