Porphyre n° 520 du 26/02/2016
 

SANTÉ AU TRAVAIL

S’informer

Actus

Fabienne Rizos-Vignal


Le manque de reconnaissance et la tension au travail sont deux facteurs qui accroissent les risques psycho-sociaux en entreprise. Dans une récente étude, la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) s’est penchée sur les salariés les plus exposés. Les employés de commerce et de service sont plus nombreux que les autres à être en situation de tension, en raison principalement du manque d’autonomie et de la faible latitude décisionnelle. Devoir se dépêcher pour réaliser son travail et interrompre constamment une tâche pour une autre non prévue impactent directement le manque de reconnaissance. Lorsque s’ajoutent des objectifs chiffrés à atteindre, la pression ressentie augmente. Selon l’étude, le risque de présenter des symptômes dépressifs est doublé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...