Porphyre n° 519 du 26/01/2016
 

Savoir

L’ordo

Nathalie Belin

Madame R., sous Co-Renitec et statine, a des palpitations et une fatigue anormale. L’ECG révèle une fibrillation auriculaire. Le médecin modifie le traitement antihypertenseur et ajoute un anticoagulant.


Ce que je dois savoirLégislationL’ordonnance est conforme à la législation.Contexte C’est quoi ? La fibrillation auriculaire ou atriale (FA) est un trouble du rythme fréquent. Il est lié à des contractions rapides et saccadées des oreillettes, à l’origine d’une augmentation de la contraction des ventricules, et donc du rythme cardiaque, pouvant dépasser 150 battements par minute.SymptômesLa fibrillation auriculaire peut être asymptomatique, et découverte lors d’un examen de routine (rythme cardiaque irrégulier à l’auscultation, électrocardiogramme). Ou donner des signes peu spécifiques : palpitations, dyspnée, fatigue anormale, intolérance à l’effort. Parfois, elle se révéle par une complication : accident thrombo-embolique, AVC, infarctus du myocarde. Le diagnostic est dans tous les cas affirmé par l’ECG. On distingue la FA paroxystique, avec retour spontané en rythme sinusal (normal) en moins de 48 heures, la FA persistante, dont les épisodes durent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...