Porphyre n° 519 du 26/01/2016
 

MÉDICAMENT

S’informer

Produits

Des dispositifs médicaux intéressants, avec BasFix, les nouveaux bas de Radiante qui limitent enfin les intolérances au niveau de la cuisse, et Excilor 3 en 1, un film pour se protéger des champignons…


Des formes hautement dosées à 20, 40 et 60 mg de pasiréotide (Signifor), analogue de la somatostatine en solution injectable, sont indiquées dans le traitement de l’acromégalie chez les adultes pour lesquels la chirurgie est inenvisageable ou n’a pas été curative, et insuffisamment contrôlés par un autre analogue. Quoi de neuf ? Signifor existe déjà en solution injectable à 0,3 mg, 0,6 mg et 0,9 mg, pour traiter la maladie de Cushing chez les adultes pour lesquels la chirurgie n’est pas envisageable, ou en cas d’échec de la chirurgie.PosologieLa dose initiale est de 40 mg toutes les quatre semaines. Elle peut être augmentée jusqu’à 60 mg chez certains. La solution, préparée extemporanément, est administrée en intramusculaire profond par un professionnel de santé expérimenté, en alternant les sites d’injection entre les muscles fessiers gauche et droit.ATTENTION Le pasiréotide n’est pas recommandé ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...