Porphyre n° 519 du 26/01/2016
 

Savoir

Le point sur…

Thierry Pennable

Alors que les facteurs impliqués dans la crise suicidaire et leur niveau de dangerosité sont aujourd’hui bien identifiés, la suicidologie apporte un nouveau regard sur le « phénomène suicide » en le considérant comme une entité pathologique à part entière.


Quel est le contexte ? • Chaque année, plus de 11 000 personnes meurent par suicide en France. Soit un décès toutes les cinquante minutes et un Français sur cinquante. Dans le même temps, les tentatives de suicide représentent par an entre 175 000 et 200 000 prises en charge aux urgences et 70 000 hospitalisations(1).• En comparaison des autres pays européens, où l’on recense 12 suicides pour 100 000 habitants en moyenne, la France métropolitaine, avec 18 suicides pour 100 000 habitants en 2010, se situe parmi les États ayant un taux élevé de suicide après la Finlande, la Belgique et la plupart des pays de l’Est(2).• En février 2013, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) rappelait l’importance du suicide en termes de santé publique et préconisait la création d’un Observatoire national du suicide, mis en place dès le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...