Porphyre n° 519 du 26/01/2016
 

Exercer

Les mots pour…

Thierry Pennable

Accompagner malgré l’incertitude. Reconnaître qu’on ne sait pas tout de certaines situations médicales et se recentrer sur les besoins du patient favorisent l’alliance thérapeutique.


Admettre qu’on ne sait pasMalgré les progrès de la médecine, certaines situations engendrent de l’incertitude concernant leur évolution, l’efficacité des traitements et parfois leur diagnostic. Le cancer est un exemple qui peut servir de modèle pour l’élaboration d’une démarche de prise en charge malgré l’incertitude dans laquelle il plonge professionnels, patients et proches. Celle-ci consiste à reconnaître les zones d’incertitude et à mobiliser les ressources du patient pour pouvoir mettre en place ensemble des actions adaptées pour améliorer le vécu. Par exemple, en disant : « Je ne connais pas bien le type de cancer dont souffre votre mari et je n’ai pas d’informations sur la stratégie adoptée à l’hôpital, mais je sais que la maladie et son traitement entraînent des symptômes sur lesquels il est possible d’agir ». Identifier les zones d’incertitude Les raisons ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...