Porphyre n° 518 du 02/12/2015
 

Exercer

Les mots pour…

Christine Julien

Supporter les tire-au-flanc. Certains salariés semblent en faire moins que les autres. Énervement, colère, rancœur, voici nos conseils pour éviter de se pourrir la vie au travail.


Ce que vous pensez Votre constat Tel collègue n’est pas aussi productif que vous. Il ou elle arrive en retard cinq minutes un peu tous les jours. Ou reste derrière quand il y a du monde. C’est toujours lui ou elle qui décide pour les vacances… Et le titulaire ne lui dit jamais rien ! Votre collègue est un tire-au-flanc d’après vous.Votre réaction C’est injuste, pensez-vous, et vous en souffrez. Cela vous met en colère. Quand vous en parlez au titulaire, il n’ écoute pas.Votre boulot s’en ressent Dans le meilleur des cas, vous rentrez chez vous énervé (e). Dans le pire, vous partez travailler avec la boule au ventre, vous avez perdu la petite flamme et servez au comptoir avec du plomb dans les sabots. Plus envie de vous démener pour cette officine où ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...