Porphyre n° 518 du 02/12/2015
 

CONTRAT D’APPRENTISSAGE

S’informer

Actus

F. R.-V.


L’employeur a cinq jours ouvrables maximum pour transmettre, une fois conclu, le contrat d’apprentissage à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) dont il dépend afin qu’elle procède à son enregistrement. La jurisprudence considère que l’absence de contrat écrit ou le défaut d’enregistrement entraîne la nullité de l’engagement. Mais qu’en est-il d’un contrat enregistré avec retard ? Dans un arrêt du 28 octobre 2015, la Cour de cassation a statué sur cette question. Peu diligent, un employeur avait demandé l’enregistrement du contrat plus d’un mois après sa signature. Pour les juges, ce retard ne remet pas en cause l’exécution du contrat.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...