Porphyre n° 517 du 31/10/2015
 

SAVOIR

L’ordo

Anne-Gaëlle Harlaut

Irma, 75 ans, a un cancer du poumon. Actuellement en intercure de chimiothérapie, elle souffre de mucite, avec notamment des aphtes douloureux. Son généraliste prescrit de poursuivre les bains de bouche et ajoute un traitement de support homéopathique et un produit local.


Ce que je dois savoirLégislationL’ordonnance est conforme à la législation.Contexte C’est quoi ?Cette ordonnance prend en charge une mucite. Cette inflammation de la muqueuse, le plus souvent localisée dans la bouche et le tube digestif, est un effet indésirable fréquent des chimiothérapies. Les cellules buccales sont particulièrement sensibles à la toxicité des antimitotiques, qui détruisent les cellules à division rapide, cancéreuses ou non, conduisant à la production de cytokines pro-inflammatoires.SymptômesLa mucite débute en général quelques jours après la chimiothérapie. Sa fréquence et sa sévérité varient selon le protocole et le patient et vont d’un érythème généralisé à des lésions superficielles, voire des ulcérations (aphtes) qui peuvent saigner et se nécroser. Le patient peut ressentir des douleurs intenses, une altération du goût, de l’alimentation et de la salivation, des difficultés pour parler… C’est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...