Porphyre n° 517 du 31/10/2015
 

Comprendre

Enquête

Annabelle Alix

S’il est respecté dans ses grandes lignes, le droit du travail à l’officine est le plus souvent modulé par les titulaires, quand il n’est pas improvisé. Connaître ses droits et les faire respecter en toute clarté est possible. Nos conseils pour dialoguer sereinement et inverser la situation.


« Comment les congés payés sont-ils décomptés ? », « Je me marie, à combien de jours de repos ai-je droit ? », « Mon salaire est-il maintenu en cas d’arrêt de travail ? »… Les questions sur le droit du travail foisonnent sur les pages Facebook de préparateurs. Au point de se demander si la convention collective est accessible en pharmacie… Et si elle est appliquée. Si ses grandes lignes sont respectées, les subtilités du droit du travail cèdent en revanche la place au traditionnel « lien de confiance », fait d’arrangements réciproques et de compromis informels bien connus des entreprises familiales du XIXe siècle. Le Code du travail et la convention collective ont pourtant vocation à équilibrer les relations de travail, et leur application n’est pas facultative.« Tant que le salaire est versé à l’heure, que le temps de travail ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...