Porphyre n° 516 du 03/10/2015
 

SAVOIR

Le point sur…

Anne-Gaëlle Harlaut

Fréquemment lié à l’activité professionnelle, ce syndrome touche majoritairement le pouce, l’index et le majeur. L’évolution favorable sans traitement est possible. L’immobilisation, les infiltrations, voire la chirurgie sont souvent nécessaires pour éviter des complications motrices.


Qu’est-ce que c’est ?• Le canal carpien, situé sur la face antérieure de la paume de la main, forme un tunnel inextensible délimité en arrière par l’os du carpe, et en avant par un ligament épais, dit « annulaire antérieur » (voir infographie). À l’intérieur passent les neuf tendons des muscles fléchisseurs des doigts et le nerf médian, qui descend de l’avant-bras vers la main. Ce nerf assure la sensibilité des pulpes du pouce, de l’index et du majeur et l’innervation motrice de certains muscles du pouce.• Le syndrome du canal carpien désigne l’ensemble des troubles liés à la compression du nerf médian dans le canal carpien à la hauteur du poignet. Il fait partie des troubles musculo-squelettiques ou TMS (lire Porphyre n° 508).À savoir : cette affection est liée à un problème d’inadaptation du contenu au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...