Porphyre n° 515 du 04/09/2015
 

SAVOIR

L’ordo

Anne-Gaëlle Harlaut

Madame D., 35 ans, est suivie depuis deux ans pour assistance médicale à la procréation (AMP). Après l’échec de quatre protocoles d’insémination intra-utérine avec sperme du conjoint (IAC), elle se prépare pour une fécondation in vitro avec un protocole court.


PrescriptionDr G. Gynécologue CHU, unité d’assistance médicale à la procréationMme Marianne D., 35 ans, 62 kg, 1,70 m• Elonva 150 µg1 injection à J3.• Orgalutran 0,25 mg/0,5 ml1 injection par jour de J8 à J13.• Puregon 300 UI/ 0,36 ml cartouches (+ Puregon Pen)1 injection par jour de J10 à J13.• Ovitrelle 250 µg solution injectable, stylo prérempli1 unité.• Utrogestan 200 mg1 matin et soir par voie vaginale à partir du jour d’injection d’Ovitrelle.Ce que je dois savoirLégislationCette ordonnance respecte la législation, la prescription initiale de ces produits est réservée à certains spécialistes, dont les gynécologues.Contexte C’est quoi ? • Cette ordonnance est un protocole de fécondation in vitro dans le cadre d’une infertilité.• Elle vise à stimuler l’ovulation afin d’obtenir plusieurs follicules ovariens plutôt qu’un seul lors d’une ovulation naturelle. Ils seront ponctionnés et les ovocytes, mis en fécondation avec des spermatozoïdes in vitro. Puis, un ou deux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...