Porphyre n° 515 du 04/09/2015
 

EXERCER

Au comptoir

Nathalie Belin


1 Je questionne Précisez la demande « Est-ce pour vous ? », « Pouvez-vous me montrer la blessure/coupure ? » et « Comment et quand est-ce arrivé ? » précisent l’étendue de la plaie et l’étiologie. Recherchez certains critères « Êtes-vous suivi pour une pathologie particulière ? » ou « Prenez-vous des traitements spécifiques, corticoïdes, anticoagulant… ? » détermine l’intérêt d’une consultation médicale.Orientez le conseil « Avez-vous nettoyé la blessure et y avez-vous appliqué un antiseptique ou autre dessus ? » oriente vers un type de produit et les conseils de la prise en charge. 2 J’évalueLes petites blessures du quotidien ne sont pas à négliger car la principale complication d’une effraction cutanée est le risque infectieux principalement lié à la flore de notre environnement, potentiellement pathogène. Par ailleurs, si la réparation tissulaire ne se fait pas correctement, elle peut générer une cicatrice inesthétique. Après nettoyage et éventuellement désinfection de la blessure, le pansement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...