Porphyre n° 515 du 04/09/2015
 

VIGILANCE SANITAIRE

S’informer

Actus

Christine Julien


Diktats sociétaux et mauvaise image de soi, plus de la moitié des Français veulent perdre du poids. Maigrir à l’aide de médicaments, plantes, compléments alimentaires ou dispositifs médicaux comporte des risques, allant jusqu’au décès. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié en juillet un rapport édifiant à ce sujet, avec des conseils pour les patients et les professionnels de santé(1). Parmi les médicaments utilisés hors AMM pour enlever quelques kilos, l’ANSM cite l’antidépresseur fluoxétine, les anti-diabétiques tels les analogues GLP-1, le topiramate, anti-épileptique, et le baclofène. Signalez tout mésusage à votre Centre d’évaluation et d’information sur les pharmacodépendances (Ceip, liste sur le site de l’ANSM). Et rappelez que toute perte de poids s’intègre « dans une approche globale sous le contrôle d’un médecin » (1) Évaluation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...