Porphyre n° 514 du 01/07/2015
 

S’informer

Actus

Christine Julien*, Thierry Pennable**

Le premier autotest pour dépister le VIH arrivera en septembre en officine. Se former est utile et conseillé pour accompagner les usagers et adopter la bonne attitude pour mieux vivre cette dispensation parfois « sensible ». Contribuer au dépistage des séropositivités ignorées est un objectif de santé publique.


Son arrivée était prévue en ce mois de juillet. Elle a été repoussée à la mi-septembre. Le premier autotest sanguin de dépistage du VIH sera bientôt disponible dans les pharmacies et sur leurs sites de vente en ligne. L’Autotest VIH est un dispositif médical de diagnostic in vitro. C’est le premier autotest à obtenir un marquage CE en France. Il permet de savoir en quinze minutes si une personne est porteuse du virus VIH du sida grâce à un petit prélèvement de sang au bout du doigt, comme pour un autocontrôle glycémique. Vendu sans ordonnance, y compris pour les personnes mineures, il devrait coûter 28 €. Le ministère de la Santé et les acteurs de la lutte contre le sida comptent sur le professionnalisme officinal. Les croix vertes ont décidé de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...