Porphyre n° 514 du 01/07/2015
 

S’informer

Actus


Remontrances ou rappels à l’ordre, l’employeur doit éviter de le faire devant tout le personnel ou la clientèle. Le caractère vexatoire et humiliant expose son auteur à une condamnation pour harcèlement moral (Cass. crim., 12 mai 2015, n° 12-86776 D).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...