Porphyre n° 513 du 03/06/2015
 

INDISCRÉTION

S’informer

Actus

A. A.


Une de perdue, deux de retrouvées. Après l’annulation des bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique, le 16?mars par le Conseil d’État, un nouvel arrêté a été soumis à l’ordre des pharmaciens et aux syndicats de titulaires. Surprise, le texte regroupe les bonnes pratiques applicables à la vente en ligne… et au comptoir. Son contenu est jugé très contraignant par deux syndicats sur trois. « Les règles spécifiques au commerce en ligne n’ont pas bougé d’un iota malgré l’évolution des décisions judiciaires » (voir p. 12), déplore Éric Myon, secrétaire général de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF). Du côté des bonnes pratiques de dispensation, sont détaillées la délivrance des ordonnances, la vente conseil et les autres activités pour lesquelles qualité et traçabilité sont à l’honneur. « Les intentions sont bonnes, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...