Porphyre n° 513 du 03/06/2015
 

Éditorial

Christine Julien


Sur un même sujet, les actus se suivent et ne se ressemblent pas. Et s’enchaînent à une allure folle avant d’être remplacées par d’autres. Dès lors, que faut-il retenir par exemple de la dangerosité de la dompéridone, qui tue dans un premier temps et « pas vraiment » dans un second ? Est-ce le dernier qui parle qui a toujours raison ? Ce mois-ci, nous revenons donc sur quelques actus « volatiles » pour vous permettre de vous faire votre opinion. La dompéridone est-elle inoffensive ? Pourquoi ne pas solliciter les officinaux pour le dépistage organisé du cancer colorectal ? Quelles raisons poussent la Suède à ramener le paracétamol en comprimés dans ses officines ?Si notre rôle consiste à trier les informations les plus pertinentes, il est aussi de revenir sur les points restés obscurs ou sur les questions ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...