Porphyre n° 511 du 28/03/2015
 

S’informer

Actus


Contrairement à ce que nous avons écrit dans notre dossier du mois de mars sur les « jours spéciaux », le salarié absent de l’entreprise au moment du décès d’un proche n’a droit à aucun jour de congé exceptionnel. Toutefois, l’employeur et le salarié restent libres de convenir d’un arrangement. D’autant que la jurisprudence admet que le jour d’autorisation d’absence ne soit pas pris le jour même de l’événement le justifiant, mais dans une période qualifiée de « raisonnable ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...