Porphyre n° 510 du 25/02/2015
 

Comprendre

Enquête

Fabienne Rizos-Vignal

Les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle sont de plus en plus poreuses. À l’occasion de différents événements d’ordre privé, le salarié peut bénéficier de congés spéciaux. Le législateur est même amené à les adapter à l’évolution de la société et des modèles familiaux. Ce fut le cas dernièrement avec le mariage pour tous.


Un mariage, une naissance ou le décès d’un proche, ces grands événements de la vie, heureux ou malheureux, donnent droit à des autorisations exceptionnelles d’absence. C’est la convention collective de la pharmacie qui fixe le nombre de jours accordés au salarié. Du nouveau pour le Pacs Les salariés qui se pacsent ont droit aux jours d’absence prévus en cas de mariage. La loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes (Journal officiel du 5 août 2014) ne fait en effet plus de distinction entre le mariage et le Pacs. Des absences proches de l’événement Le salarié peut s’absenter le jour même du mariage, des obsèques, de la naissance, ou à une autre date qui doit néanmoins rester proche de l’événement. Aucun délai de prévenance Le salarié n’est pas tenu de prévenir son employeur sous un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...