Porphyre n° 508 du 29/11/2014
 

IATROGÉNIE MÉDICAMENTEUSE ET PERSONNES ÂGÉES

S’informer

Actus

Christine Julien


L’âge augmente le risque et la gravité des effets indésirables liés aux médicaments (EIM), mais 30 à 50 % d’entre eux seraient évitables. La Haute autorité de santé a mis en ligne, le 28 octobre, une fiche Points clés et solutions : Comment améliorer la qualité et la sécurité des prescriptions de médicaments chez la personne âgée. Elle propose l’élaboration d’un protocole pluriprofessionnel pour développer une culture et un réflexe iatrogénique. Cette démarche s’articule autour de cinq étapes : repérer, alerter, optimiser les traitements, renforcer la surveillance et sécuriser la gestion des traitements et des maladies. « Nous avons essayé de définir une organisation de soins où chaque acteur en ville, par exemple, médecin, infirmier, pharmacien ou préparateur, coopère pour éviter ces événements indésirables. Le premier acte est le ciblage des personnes à risque. Nous ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...