Porphyre n° 508 du 29/11/2014
 

Exercer

Les mots pour…

Anne-Gaëlle Harlaut

Favoriser l’adhésion thérapeutique. Votre patient n’est guère observant ? Peut-être n’a-t-il pas trouvé ses propres motivations pour se soigner. Voici une démarche pour l’aider à cheminer.


Dépister la rupture d’observance Quand ? → En cas de signaux d’alerte d’inobservance : boîtes de médicaments ramenées non entamées, refus d’un traitement lors d’un renouvellement ou demande de boîtes supplémentaires, plainte d’un effet indésirable, non-amélioration des symptômes… → À chaque renouvellement de traitements chroniques, de loin les plus concernés (lire aussi notre enquête p. 18). Comment ? → Demandez systématiquement à chaque renouvellement : « Comment s’est passé votre traitement ce mois-ci ?  » ou « Votre traitement vous a-t-il causé des difficultés ? » Un questionnaire d’observance (voir encadré) prend quelques minutes ; proposez-le si vous suspectez un défaut d’observance. → Non à la relation paternaliste, oui à l’adhésion du patient ! Adopter une posture de subordination (« Voyons, vous devez prendre votre gélule… ») ou de jugement (« Ce n’est pas sérieux d’oublier ! ») risque d’engendrer des blocages.En pratique, que faire ? → Ne pas prendre son traitement est un droit. « Je ne suis pas là ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...