Porphyre n° 507 du 03/11/2014
 

SANTÉ PUBLIQUE

S’informer

Actus

Fabienne Rizos-Vignal


Le Conseil constitutionnel va devoir prendre position. Est-il possible de se soustraire à l’obligation légale de faire vacciner ses enfants au nom du « droit à la santé » inscrit en préambule de la Constitution ? Cette question est posée par l’avocat de parents amenés à comparaître devant le tribunal correctionnel d’Auxerre pour « maltraitance ». Il ne s’agit pas de fessées, mais d’un refus de faire vacciner leur fille de 3?ans contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Pour se justifier, les parents avancent que les seuls vaccins disponibles combinent le DTP à d’autres valences, coqueluche, hépatite B ou méningite, lesquelles ne sont pas obligatoires. Ils invoquent aussi la loi Kouchner de 2002, qui confère le droit de refuser un acte médical. La réponse serait simple si l’article 227-17 du code pénal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...