Porphyre n° 507 du 03/11/2014
 

S’informer

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

Face à l’extension de l’épidémie africaine et après le premier cas avéré de contagion en Espagne, le 3 octobre, le risque d’importation du virus Ebola en France est de moins en moins exclu. Le point sur les mesures.


Qu’est-ce que le virus Ebola ?C’est un virus responsable chez l’homme d’une fièvre hémorragique virale. Parmi les cinq espèces identifiées, la souche virale « Zaïre » est à l’origine de l’épidémie. Les réservoirs viraux sont des animaux sauvages (chauves-souris, chimpanzés, antilopes…) des forêts équatoriales africaines. Le passage de l’animal à l’homme se fait par manipulation ou ingestion d’animaux contaminés.Comment se transmet-il d’homme à homme ? Par contact direct avec le sang ou les fluides biologiques (larmes, salive, lait maternel, sperme, sueur, selles, vomissements) des personnes infectées symptomatiques (ou décédées) ou par exposition indirecte à des objets contaminés par leurs sécrétions (aiguilles…). La transmission par voie aérienne n’est pas démontrée chez l’homme. Quels sont les signes cliniques ? Après une incubation de deux à vingt et un jours, la maladie débute par un syndrome pseudo-grippal suivi, quelques jours plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...