Porphyre n° 507 du 03/11/2014
 

CONTRACEPTION D’URGENCE

S’informer

Actus

Anne-Gaëlle Harlaut


Le rapport bénéfice/risque de la contraception d’urgence hormonale, lévonorgestrel (Norlevo) et ulipristal (EllaOne), est favorable quel que soit le poids de la femme. Ainsi en a jugé la Commission européenne le 30 septembre, suivant l’avis de l’Agence européenne du médicament rendu en juillet dernier. Pour mémoire, une première réévaluation menée en 2013 sur deux études cliniques avait conclu que Norlevo était moins efficace à partir de 75 kg et ne l’était plus au-delà de 80 kg. Les résumés des caractéristiques du produit (RCP) avaient d’ailleurs été modifiés en ce sens. Un arbitrage européen avait alors été déclenché pour analyser toutes les données disponibles. Les études concernant le lévonorgestrel ne retrouvaient pas toutes un lien entre poids et baisse d’efficacité. Et celles concernant l’ulipristal étaient trop limitées. L’influence du poids dans l’efficacité des contraceptions ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...