Porphyre n° 507 du 03/11/2014
 

SÉCURITÉ SANITAIRE

S’informer

Actus

Thierry Pennable


Votre implication est indispensable. Voilà en substance ce qu’a rappelé l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail le 8 octobre. Après trois ans de fonctionnement de son dispositif de nutrivigilance, l’Anses a identifié plus de 1 500 signalements d’effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires, d’aliments enrichis (boissons énergisantes…), de nouveaux aliments (jus de noni…) et d’aliments particuliers (sans gluten…). Parmi eux, 76 % émanaient des compléments alimentaires à type de troubles digestifs, hépatiques et allergiques, avec des produits à visée capillaire, minceur et hypocholestérolémiants, et 24 % des aliments enrichis ou destinés à une alimentation particulière. Interroger vos patients sur leur consommation de ce type de produits s’avère très utile. Rappelez aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants, aux personnes sous traitement médicamenteux chronique de ne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...