Porphyre n° 507 du 03/11/2014
 

L’INTERVIEW

Comprendre

Enquête

Olivier Clarhaut, secrétaire fédéral de la branche officine, Force ouvrière


Pourquoi et à quel moment le salaire conventionnel est-il négocié ? Chaque augmentation du Smic réduit l’écart avec le salaire d’un préparateur rémunéré au coefficient 230. Il faut donc négocier, avec les syndicats de titulaires, l’augmentation du point qui sert de base de calcul aux salaires de l’officine. Les négociations se déroulent en janvier, en commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE). La négociation débouche parfois sur une augmentation légèrement supérieure à l’inflation, comme en janvier 2013. Nous sommes alors plutôt satisfaits.Pourquoi la valeur du point n’a-t-elle pas été augmentée en 2014 ? Parfois, nous nous voyons soumettre une aumône, une hausse nettement inférieure à l’inflation. Ce fut le cas en 2014. Les représentants de titulaires nous ont proposé d’augmenter le point de 0,7 %, quand l’inflation s’élevait à 1,7 %. Il nous était impossible de signer. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...