Porphyre n° 506 du 27/09/2014
 

« DP-RUPTURES »,

Comprendre

Enquête

Être informé des ruptures via le dossier pharmaceutique, c’est pour bientôt promet le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (Cnop), qui expérimente un nouveau dispositif d’information. Ce DP-Ruptures sera-t-il aussi efficace que le DP-Alertes lancé en 2010 pour avertir les pharmaciens des retraits ou de rappels urgents ? L’avenir nous le dira.


Début 2013, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens a lancé une concertation avec les autres acteurs de la chaîne du médicament dans le but d’améliorer la communication sur les ruptures d’approvisionnement. Un prototype a été mis au point au printemps dernier. Le Cnop y distingue les ruptures constatées par les officines et les ruptures anticipées. Pour les premières, l’idée est de transmettre instantanément la déclaration de rupture au laboratoire avec l’Agence régionale de santé (ARS) en copie. « C’est ce qui se passe tous les jours au comptoir, explique Alain Delgutte, président de la section A de l’Ordre. Aujourd’hui, nous sommes en phase de test. Les pharmaciens et les préparateurs se connectent sur une interface Web et s’identifient, puis rentrent les médicaments en rupture ». Le laboratoire concerné et l’ARS sont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...