Porphyre n° 505 du 02/09/2014
 

Éditorial

Christine Julien


Coup de chaud dans les officines quand, pendant l’été, le ministre du Redressement productif lance le combat contre les professions en situation de monopole. Et François Hollande d’ajouter qu’un projet de loi sera présenté courant septembre pour notamment « lutter contre le maintien de certaines rentes et privilèges » (sur www.elysee.fr). Comment les officinaux vont-ils faire entendre raison aux pouvoirs publics ? Un mouvement de protestation se prépare ces jours-ci sous l’égide de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL). Le match Arnaud Montebourg-Marisol Touraine sera crucial. Baisse de marge, monopole rogné, l’officine est malmenée, mais cela ne perturbe en rien les vocations. C’est ce que nous avons constaté au CFA de Toulouse (voir notre reportage page 16), où apprentis et équipe enseignante consolident l’un des fondements de l’officine, l’humain qui délivre et conseille. La ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...