Porphyre n° 505 du 02/09/2014
 

Comprendre

Reportage

Annabelle Alix

Ils sont discrets, consciencieux, passionnés… Ils aiment pratiquer avant tout. Pour les attirer, il faut leur parler concret. Les futurs préparateurs de Haute-Garonne sont motivés et leurs profs aussi. Reportage au CFA de Toulouse, qui nous a ouvert ses portes.


Bientôt 9 heures. Les apprentis préparateurs de Toulouse arpentent les couloirs du CFA dans le calme et la discrétion. Look sobre, un léger brouhaha, les silhouettes se rassemblent devant les portes des salles de cours. « Les jeunes sont discrets mais sans être éteints, pointe Maïté Dartigues, professeur et pharmacien. Leur réserve et leur discipline reflètent l’attitude qu’ils doivent adopter en pharmacie ». Certains élèves sont très jeunes, d’autres moins, mais tous se sont fondus dans le moule du monde officinal. Dans les locaux du CFA, au détour d’un virage à quelques kilomètres du centre de la Ville rose, les apprentis semblent loin de la vie étudiante de leurs congénères en faculté de pharmacie. Eux sont déjà professionnels. Après les cours, ils repartiront aux quatre coins des Midi-Pyrénées. Certains embraieront sur une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...