Porphyre n° 505 du 02/09/2014
 

PÉRIODE D’ESSAI

S’informer

Actus

F. R.-V.


Lorsque l’employeur décide de rompre la période d’essai, il doit respecter un délai de prévenance pouvant aller de 24 heures à un mois(1), en fonction du temps déjà passé par le salarié dans l’entreprise. Jusqu’à présent, aucune disposition légale ne prévoyait de sanction en cas de non-respect de ce délai. Ce n’est désormais plus le cas. Une ordonnance parue au Journal officiel du 27 juin 2014 prévoit le versement d’une indemnité compensatrice égale « au montant du salaire que le salarié aurait perçu s’il avait accompli son travail jusqu’à l’expiration du délai de prévenance ».(1) 24 heures en deçà de huit jours de présence, 48 heures entre huit jours et un mois, deux semaines après un mois et un mois après trois mois de présence.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...