Porphyre n° 504 du 28/06/2014
 

Exercer

Formation

Annabelle Alix


Le saviez-vous ? Délivrer une boîte de 224 doses/kg d’antibiotiques au lieu des deux boîtes de 112 doses/kg prescrites est à risque. Une fois reconstitué, sa durée de conservation est parfois inférieure à celle du traitement. En fin de traitement, celui-ci serait donc administré alors qu’il est périmé ! Vendez-vous de l’ibuprofène, néfaste pour la fonction rénale, face à la demande spontanée d’un diabétique ? Ces questions, qui touchent votre quotidien, sont abordées lors de la formation « Iatrogénie médicamenteuse à l’officine » dispensée par Anticip, organisme agréé pour le développement professionnel continu (DPC). L’objectif ? Diminuer le risque iatrogène en sécurisant la délivrance. Et réconcilier le préparateur avec le conseil et la vente associée. « La Haute autorité de santé recommande de délivrer systématiquement un médicament protégeant l’estomac aux plus de 65 ans sous anti-inflammatoire, rappelle ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...