Porphyre n° 504 du 28/06/2014
 

S’informer

Actus


La nouvelle convention d’assurance chômage, signée en mars, rallonge le délai de carence avant de pouvoir toucher des allocations chômage en cas de rupture conventionnelle. Ainsi, à partir du 1er juillet 2014, les salariés quittant leur entreprise avec une indemnité supra-légale (supérieure à ce que prévoit la loi ou la convention collective) devront patienter jusqu’à 180 jours, contre 75 auparavant. En pratique, pour connaître la durée exacte de ce différé, il suffit de diviser par 90 le montant de l’indemnité supra-légale. Par exemple, pour 10 000 € d’indemnités de départ, le salarié devra attendre 112 jours avant de percevoir des allocations chômage. Il est à craindre que cette mesure entame le succès jusqu’à présent non démenti des ruptures conventionnelles.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...