Porphyre n° 504 du 28/06/2014
 

Comprendre

Enquête

Anne-Gaëlle Harlaut*, Fabienne Rizos-Vignal **, Annabelle Alix***

Vacances bien méritées ou horaires de dingue en juillet-août, votre été sera ou pas synonyme de repos. Au cas où vous auriez envie de vous amuser intelligemment entre deux ordonnances ou deux apéros, voilà de quoi vérifier que vous êtes un lecteur consciencieux de Porphyre. À vos stylos !


Législation1 Le 14 juillet, la pharmacie ferme. Ce jour-là, vous êtes en congé. Quel est l’impact de ce jour férié sur vos vacances ? a. Aucun, puisque vous êtes déjà absent (e) de l’officine. b. Ce jour férié sera décompté et retranché du solde de vos congés. c. Ce jour férié ne sera pas comptabilisé comme un jour de congé, au même titre qu’un dimanche.2 Le 15 août tombe cette année un vendredi, jour où vous ne travaillez jamais. Que pouvez-vous demander à votre employeur au titre du jour férié ?a. Rien. b. Une récupération du jour férié à une autre date. c. Une indemnité financière en contrepartie du jour férié dont vous n’avez pas profité. 3 Pour fixer les dates de congés de ses collaborateurs, votre employeur doit tenir compte de différents critères, classés par ordre de priorité. Quelle ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...