Porphyre n° 503 du 02/06/2014
 

CYCLAMED

Actus

Christine Julien

La nouvelle campagne de l’éco-organisme chargé de recycler les médicaments non utilisés (MNU) vise à davantage de sécurité en insistant sur les modalités de tri et collecte auprès du public et des officinaux.


L’une est à afficher dans l’officine, l’autre à l’arrière près du carton Cyclamed où s’entassent les sacs de médicaments non utilisés (MNU) des clients. Les deux nouvelles affiches de la campagne Cyclamed, débutée en mai, visent à sensibiliser les consommateurs et les officinaux à mieux trier pour éviter les accidents, notamment les piqûres accidentelles des professionnels officinaux et de la répartition pharmaceutique.Un incident, c’est toujours un de trop« On ne devrait pas retrouver de seringues usagées dans un carton Cyclamed, c’est inacceptable », assène Emmanuel Déchin, délégué général de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP). Avec « une quinzaine d’incidents par an », les chauffeurs-livreurs des grossistes sont exposés, entre autres, au risque de se piquer accidentellement. Dans ce cas, « c’est un arrêt de travail immédiat et un traitement préventif contre le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...