Porphyre n° 503 du 02/06/2014
 

TRAVAIL

Actus

Annabelle Alix


Faire don de ses jours de repos au parent d’un enfant gravement malade est désormais possible. Depuis le 11 mai(1), un salarié peut renoncer « anonymement et sans contrepartie » à tout ou partie de ses jours de récupération, de ses RTT, voire à ses congés annuels (au-delà du 24e) au profit d’un collègue parent d’un enfant de moins de 20 ans « atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité ». Un certificat médical doit préciser la gravité de l’état, les soins contraignants et la présence soutenue requis.Merial, filiale de Sanofi, et Casino, entre autres, autorisaient déjà le don de jours de repos au travers d’accords d’entreprise. En 2009, les salariés de Badoit avaient offert 170 jours de congés à un collègue dont le fils de 11 ans était en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...