Porphyre n° 503 du 02/06/2014
 

NUTRIVIGILANCE

Actus

Christine Julien


Maigrir grâce aux compléments alimentaires à base de Citrus aurantium peut s’avérer néfaste. En cause, la p-synéphrine, agoniste des récepteurs adrénergiques, essentiellement présente dans les oranges, mandarines et citrons (pas le pamplemousse).Se limiter à 20 mg par jourDans un avis du 14 mars, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a recensé des risques d’hyperphosphorémie, de cytolyse hépatique, d’hépatite, cardio-vasculaires et neurologiques, suite à son système de nutrivigilance qui a mis en évidence 18 cas imputables à leur consommation. L’Anses considère que la dose de 20 mg/jour, peut constituer un repère d’apport de p-synéphrine à ne pas dépasser pour les compléments alimentaires avec du Citrus. Cette dose est calculée par rapport à la dose ingérée par les forts consommateurs d’agrumes. De plus, elle recommande de ne pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...