Porphyre n° 502 du 30/04/2014
 

Actus

Fabienne Rizos-Vignal

Au mois de mars, le groupe Klesia a lancé un nouveau produit pour la prévoyance des salariés non-cadres de l’officine. Face à ce démarchage offensif, les syndicats appellent les pharmaciens à la plus grande prudence.


« Offissima, un nouveau contrat spécialement étudié pour vos salariés non-cadres ». Cette sollicitation commerciale est adressée aux pharmaciens titulaires. Elle provient du groupe Klesia et promet des améliorations de garanties en matière de prévoyance, sans surcoût de cotisations. À première vue, l’offre paraît tentante et convaincante (voir tableau). Quel chef d’entreprise, en bon gestionnaire, ne souhaite pas couvrir ses salariés le mieux possible, et au meilleur prix ? Mais avant de signer, mieux vaut être vigilant. Car la réponse est plus complexe qu’il n’y paraît et mérite un bref rattrapage.Klesia IP gère le régime conventionnelEn pharmacie, il existe un régime obligatoire de prévoyance qui englobe la complémentaire santé. Ce régime est négocié par les partenaires sociaux. Les syndicats fixent par accord collectif un socle de garanties qui s’imposent à toutes les entreprises ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...