Porphyre n° 502 du 30/04/2014
 

Enquête

Véronique Hunsinger

Le Web perturbe, le Web agace, mais le Web est une évidence. Un outil que professionnels de santé et grand public apprivoisent selon leurs besoins. Les patients, Internet et vous est une histoire virtuelle à construire. À la clé, un meilleur accompagnement où l’individu devient acteur de sa santé. Où il n’est plus soumis à la seule volonté toute-puissante du soignant ou d’Internet. Et ceci, un peu grâce à vous.


Si les préparateurs peuvent dire merci à Google pour une chose, c’est bien quand un patient demande un médicament au nom improbable. Le moteur de recherche américain rend alors bien des services pour retrouver le nom du produit déformé par la mémoire défaillante du client. Mais le plus souvent, quand le Web s’introduit dans la relation entre le préparateur et le patient, c’est un élément perturbateur. « Je pensais être confrontée à cela surtout chez les jeunes, confie Lucie Borioli. Mais ce sont les gens de 30 ou 40 ans qui parlent le plus de ce qu’ils ont lu sur Internet. Parfois, on a l’impression qu’ils en savent plus que nous ». Cette jeune préparatrice, avec quatre ans d’expérience, est pourtant très à l’aise avec le Web. Elle a même créé une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...