Porphyre n° 501 du 29/03/2014
 

HANDICAP

Actus

A. A.


Les officines et autres établissements recevant du public (ERP) avaient jusqu’au 1er janvier 2015 pour se rendre accessibles aux personnes handicapées. Ils obtiendront finalement un sursis à condition de déposer en mairie un agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP), décrivant les travaux prévus, calendrier à l’appui. Le gouvernement a annoncé, le 26 février, ces nouvelles modalités de mise en œuvre de la loi du 11 février 2005, bientôt formalisées dans une ordonnance prévue pour juin. « Il ne s’agit pas d’un retour en arrière, l’ordonnance fournira au contraire les moyens d’exiger l’accessibilité des établissements, assure Pascal Bureau, administrateur de l’Association des paralysés de France (APF), qui déplore toutefois les quarante ans d’attente pour y parvenir. Selon le baromètre APF, la moitié des cabinets médicaux n’était toujours pas accessibles aux handicapés en 2013. Déposés en mairie au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...