Porphyre n° 501 du 29/03/2014
 

Actus

Christine Julien

Malgré l’absence du préparateur dans la réforme licence-master-doctorat, les représentants de la profession officinale et hospitalière aiguisent leurs arguments en vue de reprendre les travaux de rénovation des diplômes des préparateurs. Une réunion avec le ministère de la Santé est imminente. Avant fin mars, selon nos sources.


Une omission ou l’art de gagner du temps ? Le rapport sur le processus d’intégration des paramédicaux à la réforme LMD(1) était attendu comme le loup blanc au printemps 2013. Il devait donner le coup d’envoi de la reprise des travaux sur la formation des préparateurs, avait dit le ministère de la Santé (voir encadré p. 6). Le rapport vient de sortir avec près d’un an de retard, mais rien n’est dit ou presque sur les préparateurs officinaux et hospitaliers. Normal, ils n’étaient pas mentionnés dans la lettre de mission des inspecteurs… Peu importe, les représentants de la branche officine et les préparateurs hospitaliers repartent au combat. Ils ont rendez-vous avec la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), en charge des diplômes au sein du ministère. Prévue d’après nos sources fin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...