Porphyre n° 501 du 29/03/2014
 

PHARMACOVIGILANCE

Actus

Anne-Gaëlle Harlaut


Le retrait des médicaments à base de dompéridone (Motilium, Péridys et génériques) ne devrait pas avoir lieu. En revanche, en attendant une décision finale européenne, l’ANSM recommande d’appliquer les restrictions d’utilisation du Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Prac) émises en mars 2014. Selon la revue Prescrire, 25 à 120 morts subites seraient imputables à la dompéridone en 2012. Dans le collimateur, la toxicité cardiaque de la molécule, antagoniste des récepteurs à la dopamine indiquée dans le soulagement des nausées et vomissements (adulte et enfant) et les sensations de distension épigastrique et régurgitations gastriques (adulte). Le Prac a confirmé le risque cardiaque, notamment plus élevé chez les plus de 60 ans, chez ceux recevant plus de 30 mg/j et/ou un autre traitement ayant des effets cardiaques. Il conclut néanmoins à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...