Porphyre n° 500 du 04/03/2014
 

Enquête

Anne-Gaëlle Harlaut*, Christine Julien**, Christel Leclercq***, Fabienne Rizos-Vignal****

L’évolution du droit du travail et la négociation sociale menée par les syndicats ont permis aux préparateurs de gagner, avec le temps, de nouveaux droits.


LA CONVENTION COLLECTIVE A 50 ANSEn avril 1964 paraît la convention collective de la branche ou plutôt les deux conventions collectives, l’une pour les salariés non cadres, et l’autre pour les cadres. Ce texte fondateur adapte le droit du travail aux métiers de la pharmacie et contient déjà la classification des emplois. À l’époque, ce texte concerne uniquement les salariés travaillant dans une pharmacie dont le titulaire adhère à l’une des deux organisations syndicales patronales existantes, l’UNPF et la FSPF.En 1969, le régime de prévoyance, frais de soins de santé et retraite complémentaire apparaît dans la convention collective. La pharmacie fait figure de précurseur dans le domaine de la protection sociale.En 1992, la convention collective est mise à jour et étendue, elle est applicable à tous les salariés et opposable ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...