Porphyre n° 500 du 04/03/2014
 

ATELIER DIÉTÉTIQUE GRATUIT À 18 H 30 À LA PHARMACIE TRUCMUCHE

Actus

Annabelle Alix

L’interdiction de publicité des groupements a été déclarée conforme à la constitution par le Conseil Constitutionnel le 31 janvier 2014. Face aux groupements qui s’entêtent à communiquer sur les atouts de leurs pharmacies, l’ordre reste droit dans ses bottes.


Un groupement de pharmacies ne peut pas faire de publicité pour les officines qui le constituent. Les dispositions du code de la santé publique qui prévoient cette interdiction « sont conformes à la Constitution », a affirmé vendredi 31 janvier 2014 le Conseil Constitutionnel, saisi de la question à l’occasion du procès de Giphar contre le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP). Condamné par le tribunal, puis en appel, à verser 30 001 euros à l’ordre pour avoir lancé en 2008 et 2009 une campagne publicitaire sur « le conseil santé Giphar », le groupement essuie aujourd’hui sa troisième défaite consécutive dans son combat pour la publicité…Communiquer avec son tempsGiphar n’en démord pas. « Nous irons jusqu’au bout pour obtenir le droit de communiquer ! assure son président Jean-Michel Cloppet. La loi encadrant la publicité des officines ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...