Porphyre n° 499 du 01/02/2014
 

SÉCURITÉ SANITAIRE

Actus

C.J.


L’aspartame, cet édulcorant et additif alimentaire dont la présense sur les étiquettes se signale par le petit nom E 951, est enfin lavé de tout soupçon par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Le 11 décembre 2013(1), l’EFSA a publié sa première évaluation complète des risques associés de cet édulcorant au pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre. Ses conclusions sont claires, l’aspartame et ses produits de dégradation sont sûrs, femme enceinte, nourrissons et enfants compris. La dose journalière aceptable (DJA) fixée à 40 mg/kg/j est en plus bien en deça des doses habituellement consommées. Toutefois, la DJA n’est pas applicable pour les patients souffrant de phénylcétonurie car ils doivent suivre un régime strict faible en phénylalanine, acide aminé faisant partie des produits de la dégradation de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...