Porphyre n° 499 du 01/02/2014
 

Actus

Véronique Hunsinger

Un avis de l’Autorité de la concurrence paru avant Noël a rallumé la polémique sur la libéralisation de la vente de l’automédication en dehors des officines. Le ministre de la Santé a dit non pour les médicaments dans les linéaires des supermarchés.


De l’aspirine entre des boîtes de petits pois et des savonnettes ? Non ! La ministre de la Santé a immédiatement opposé une fin de non recevoir à la préconisation de l’Autorité de la concurrence d’une « ouverture limitée et encadrée de la distribution du médicament en ville », dans son rapport du 19 décembre 2013. Marisol Touraine a, dans un communiqué, réaffirmé son « attachement au monopole officinal sur les médicaments, qui permet à notre pays de sécuriser leur dispensation et d’agir efficacement contre la contrefaçon, tout en garantissant l’accès de nos concitoyens aux médicaments sur l’ensemble du territoire ».Favoriser la concurrence« La rapidité de la réaction de la ministre et le fait qu’elle s’exprime au nom de tout le gouvernement nous a rassurés », note Philippe Besset, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques français (FSPF). Il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...