28/08/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

VOTRE SUR-TITRE ICI

Thierry Pennable

La chaleur estivale n’a pas incité le Conseil constitutionnel à plus d’indulgence envers ceux qui voulaient libérer la communication sur le petit rosé bien frais. Par sa décision du 5 août, le Conseil a désapprouvé le volet santé de la loi dite « loi Macron », pourtant promulguée après le dernier vote des députés à l’Assemblée nationale. Ce volet prévoyait d’assouplir la « loi Évin » du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme encadrant strictement la publicité sur les boissons alcoolisées notamment. Les associations d’addictologie ont ...

Cette page est réservée aux abonnés à nos revues


Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...