23/01/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

JE QUESTIONNE
Précisez la demande
«?Quand et comment est-ce arrivé???», «?Pouvez-vous me montrer la zone atteinte???», «?Est-ce très douloureux???» ou «?Pouvez-vous bouger sans problème l’articulation???»

Recherchez certains critères
«?Prenez-vous des traitements???» ou «?Souffrez-vous d’une maladie particulière???» évalue une situation à risque (anticoagulants) ou d’éventuelles contre-indications (asthme déclenché par un AINS) ou intolérances (au froid dans la maladie de Raynaud …). «?Êtes-vous sujet à des allergies cutanées???» vérifie la tolérance des topiques (AINS, teinture mère d’arnica…).

J’EVALUE
Les contusions à l’origine de bleus ou d’hématomes sont fréquentes et, en l’absence de signes de gravité, relèvent du conseil officinal. Un avis médical est nécessaire en cas de?: douleur ou gonflement important?; impossibilité de bouger le membre ou la région atteinte?; de vision modifiée suite à un choc au niveau de l’œil ou à proximité?; chez les personnes sous anticoagulants devant tout choc important ou au niveau du crâne.…

Encadré : Le contexte
> Les contusions correspondent à une atteinte des tissus cutanés sans effraction de la peau suite à un choc direct avec celle-ci. Sans gravité apparente, elles se manifestent par une zone sensible au toucher, voire douloureuse lorsqu’on la bouge. Souvent, une ecchymose ou un hématome est présent.
> Lecchymose ou bleu signe un épanchement de sang sous la peau. Il ne s’efface pas à la pression et peut évoluer en prenant différentes teintes.
> L’hématome correspond à un épanchement de sang plus important?; la zone apparaît bleutée et gonflée ; il peut être plus ou moins gênant (œil « au beurre noir » empêchant d’ouvrir la paupière correctement) et/ou douloureux (ongle violacé suite à un hématome sous-unguéal).
> Causes?: chocs brutaux ou légers mais répétés (au niveau plantaire chez les coureurs de marathon), chute d’un objet lourd. Ecchymoses et hématomes peuvent survenir spontanément lors de maladies perturbant la coagulation ou sous médicaments (anticoagulants, antiagrégants plaquettaires, corticoïdes au long cours).
> Évolution : bleus et hématomes guérissent en quelques jours sans complication mais s’assurer de l’absence de lésions plus graves (entorse, fracture, lésion oculaire…)..

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner


À lire dans Porphyre n°509 de février 2015






Nathalie Belin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...