27/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Pour ou contre la vaccination à l’officine ?

Le projet de loi de santé adopté en Conseil des ministres le 15 octobre prévoit d’autoriser les pharmaciens d’officine à vacciner. Avant examen du texte au Parlement en janvier 2015, les professionnels sont partagés.
Que dit le projet de loi de santé ?
L’article 32 autorise les pharmaciens d’officine à pratiquer certaines vaccinations, dont la liste sera fixée par arrêté du ministre de la Santé après avis du Haut conseil de la santé publique. Les modalités (titulaires, adjoints, préparateurs ?, formation, locaux…) et la transmission de l’information au médecin traitant seront fixées par décret en Conseil d’État. Il ne mentionne pas la rémunération.

Quels arguments avance le gouvernement ?
La couverture vaccinale étant en recul, élargir les compétences de vaccination serait une réponse complémentaire, notamment grâce à la facilité d’accès aux officines. Interrogée sur iTélé, Marisol Touraine y voit un moyen pour que « plus de gens se vaccinent », en particulier ceux qui ne le font pas par les canaux actuels et/ou dans les déserts médicaux. Bien que non avancé, le facteur économique entre aussi en jeu; la rémunération éventuelle serait inférieure à celle d’une consultation.

Pourquoi les infirmiers sont en désaccord ?
Via un communiqué du 21 octobre de leur Ordre, les infirmiers rappellent qu’inventer de nouveaux dispositifs est inutile, car ils sont formés et compétents pour effectuer toutes les vaccinations sur prescription. Professionnels de santé de premier recours avec des cabinets de soins adaptés, ils sont les plus nombreux et les seuls quasiment à se rendre au domicile des patients. Le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil) ajoute que les infirmières libérales sont « économiques », le prix d’une injection en cabinet étant limité à 4,50 € ou 6,30 €.

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner

Repères
> 2013 : le gouvernement lance la stratégie nationale de santé visant à réformer le système de santé.
> Septembre 2014 : dans le prolongement de cette stratégie, les grands axes de la loi de santé, dont l’article 32 visant à autoriser la vaccination en officine, sont présentés au Conseil des ministres.
> 15 octobre 2014 : le Conseil des ministres adopte le projet de loi.
> Janvier 2015 : début prévu de l’examen du texte au Parlement.

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner


À lire dans Porphyre n°508 de décembre 2014-janvier 2015






Anne-Gaëlle Harlaut

Les dernières réactions

  • 28/11/2014 à 17:34
    liliba
    alerter
    Bonjour, je ne suis pas d'accord pour les vaccinations en officine soit en tant que pharmacien ou préparateur, nous n'avons aucune formation pour effectuer des piqures et encore moins des vaccins.Des infirmiers sont formés pour cela avec toutes leurs compétences, pourquoi aller sur leur terrain de travail .
    Que chaque profession respecte son statut.
  • 28/11/2014 à 18:20
    Pascale
    alerter
    Completement d accord !
  • 28/11/2014 à 23:34
    perv
    alerter
    je ne suis pas d'accord pour les vaccinations en officine , je suis d'accord avec les internautes liliba et pascale ,

    ce sont les médecins qui décident et vaccinent si c'est nécessaire ,ou infirmier sur demande du médecin.
    LES VACCINS sont BIEN dangereux que la maladie .
    à chacun a son statut .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...