23/09/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

JE QUESTIONNE
Précisez la demande

« Que ressentez-vous ? », « Est-ce occasionnel ? fréquent ? » recherchent des symptômes typiques du reflux gastro-œsophagien (RGO) et apprécient leur fréquence. « Est-ce la première fois que cela vous arrive ? », « Avez-vous pris un traitement et lequel ? », « Vous a-t-il soulagé ? » orientent le conseil.

Vérifiez certains critères « Avez-vous d’autres signes : toux chronique, perte de poids, difficultés à avaler… ? », « Avez-vous déjà souffert d’un ulcère gastrique ? », repèrent les signes d’alerte ou situations à risque. « Prenez-vous d’autres médicaments ? » limite l’iatrogénie.

J’EVALUE
Des remontées acides sont typiques d’un RGO, gênant mais souvent bénin, qui peut être soulagé par un traitement conseil.
Les situations imposant un avis médical : – signes d’alerte (amaigrissement, dysphagie, vomissements ou selles avec sang) nécessitant d’éliminer une maladie plus grave (hémorragie digestive, cancer, ulcère gastro-intestinal) ou signes atypiques (toux ou mal de gorge chronique, douleurs thoraciques, brûlures épigastriques isolées) ;
– symptômes de longue date ou récents dès 50-55?ans, notamment si facteurs de risque de cancer (alcool, tabac) ;
– un traitement en cours par AINS, antiagrégant plaquettaire ou anticoagulant.

Encadré : Le contexte
Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est lié au passage du contenu acide de l‘estomac dans l’œsophage. En cause?: une défaillance du sphincter inférieur de l’œsophage, des troubles de la motricité œsophagienne, parfois une hernie hiatale.
Le RGO se manifeste par un pyrosis (sensation de brûlures remontant derrière le sternum) et des régurgitations acides ou amères, le plus souvent après un repas. Il?est aggravé par la position allongée ou penchée en avant. Il occasionne parfois douleurs thoraciques, toux, enrouement. Facteurs favorisants?: surpoids, obésité et grossesse par hyperpression abdominale, repas gras ou copieux. Certains aliments l’aggravent?: boissons gazeuses, alcool, café, aliments acides (épices, tomates…). Le RGO évolue le plus souvent sans complications, mais il peut altérer la qualité de vie. L’œsophagite (irritation de l’œsophage par le contenu acide) est la principale complication?; sévère, elle peut entraîner hémorragie digestive, sténose peptique –?rétrécissement de la lumière de l’œsophage pouvant nécessiter une dilatation?–, voire un cancer de l’œsophage.

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner

À lire dans Porphyre n°506 d’octobre 2014





Nathalie Belin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...